Eh non, encore rien de terminé pour le moment, mais beaucoup de travail en perspective.

Comme à mon habitude, 3 maquettes en cours en même temps, 1 en atelier peinture, 1 en début de montage (et screugneugneu de masticage/ponçage) et 1 en phase... disons intermédiaire. En + il faut que j'attende la livraison d'un accessoire pour celle-ci, car la pièce d'origine est tellement mauvaise que j'ai préféré commander une nouvelle version chez un accessoiriste, ça n'en sera que mieux (en + d'être une première).

Ceci dit, je profite pour revenir sur la "Belette sauvage" - le F105G surnommé Wild Weasel, missions HARM antiradar - et disgresser un peu du sujet pur modélisme, quoique lié, pour présenter un livre sur cette machine incroyable.

Donc, disons-le d'emblée, c'est un livre plutôt rare aujourd'hui (limite collection et difficile à trouver à un prix pas trop fou).

51BZ1tthTCL

La guerre aérienne au Vietnam vue de l'intérieur, aux commandes d'un F105, dans différentes missions et configurations et notamment les fameuses Wild Weasel.
Le meilleur récit sur la guerre aérienne moderne, écrit par un vrai de vrai, le colonel Jack Broughton.

Titre original :Thud Ridge: F-105 Thunderchief missions over Vietnam

Etre aux commandes d'un F-105 Thunderchief avec la mort aux trousses en permanence, comme si vous y étiez.
Editions Flammarion - 279 pages

Je recommande chaudement, même si très honnêtement ce livre m'a plus effrayé que fait vraiment rêver.

Eh oui, la guerre aérienne ça fait rêver (en tout cas certains dont je fais partie) et on pense tout de suite à Top Gun ou à d'autres du même acabit, mais le Colonel nous fait bien comprendre que c'est pas aussi simple que ça. Même Apocalypse Now version intégrale, c'était gentillet.
La guerre, c'est glauque, ça restera toujours glauque, même à 10'000 mètres au-dessus du sol, même avec des super machines, même avec des super bonnes raisons, même avec des super pilotes tout bien comme il faut.
Mais cela n'empêchera jamais de continuer à rêver - de temps à autre, cela fait aussi du bien de se prendre une bonne claque pour revenir mette un peu les pieds sur Terre - et de continuer à faire voler des machines aussi belles et démentielles.
Après tout, on est pas obligé de les utiliser pour faire la guerre. Je sais pas, on pourrait aussi leur demander d'arroser le gazon, chasser le petit homme gris (vert) ou faire fuir très très très loin ces satanées mouches, non ? :-)

Bref, si vous avez l'occasion, la lecture on a jamais rien inventé de mieux pour se changer les idées...

A+